APPAREIL AUDITIF, Quel remboursement ?

Le tarif moyen d’un appareil auditif tourne autour de 1 600 euros  pour chaque oreille. Sont inclus dans ce montant l’assistance et les suivis médicaux effectués par l’audioprothésiste.  Ce coût s’avère trop élevé pour le patient, c’est pour cette raison que la pose des prothèses auditives nécessite la couverture d’une sécurité sociale.

Quel remboursement sur l’appareil auditif ?

Comment bénéficier d’un remboursement ?

Le remboursement d’un appareil auditif dépend de trois critères : le type d’atrophie du patient, le modèle de prothèse conforme à ses besoins et enfin l’âge du patient. Pour que ce dernier puisse bénéficier d’un remboursement, la prescription doit se faire par un médecin. Sans son accord, aucune pose d’appareil auditif ne peut être effectuée. Doit être inscrit dans la LPP ou Liste des Produits et Prestations pris en charge par l’assurance maladie, le modèle de prothèse auditif prescrit par le médecin, car les appareillages auditifs sont compris dans les formules offertes par l’assurance maladie. L’audioprothésiste doit aussi donner les détails du modèle de l’appareil, car celui-ci n’est remboursable de 60% que lorsque les prothèses remplissent les conditions requises dans la LPP. La prise en charge inclut non seulement l’achat de l’appareil avec les accessoires, mais aussi les prestations de l’auto-prothésiste comme le nombre de séances nécessaires à l’appareillage auditif, l’entretien, les recommandations, un suivi 3 fois lors de la première année puis un suivi de 2 fois / an.

Les types de remboursement

Quel que soit le modèle de prothèse choisit et le tarif de base, le patient a droit à 60 % de réduction qu’il ait moins ou plus de 20 ans.  Il se peut que les deux oreilles soient atteintes, dans ce cas là, on évoquera le mot stéréophonie qui bénéficiera d’une prise en charge double.

Les accessoires des prothèses auditives inscrites dans la LPP sont également pris en charge pour un taux de 60%. Ces accessoires sont l’écouteur, le microphone, le potentiomètre, le vibrateur et l’embout auriculaire. Les frais non pris en charge par votre assureur pourraient être remboursés par votre mutuelle ou complémentaire santé.

Les formules d’assurance auditive

Généralement, les mutuelles remboursent intégralement les accessoires. Vous devez tout de même être attentif en ce qui concerne l’embout auriculaire parce que même un remboursement total de son tarif de base s’avère insuffisant. Dans ce cas là, vous devez choisir un contrat qui suggère un montant forfaitaire  par appareil.

Il existe trois types de remboursements que vous devez à tout prix étudier avant la signature d’un contrat :

  • Le BR ou un pourcentage du remboursement de la sécu
  • Un remboursement à forfait annuel
  • Un pourcentage du remboursement de la sécu en sus d’un forfait annuel

Pour améliorer vos remboursements, ne faites pas comme certains patients qui choisissent des dispositifs non adéquats à leurs auditions sous prétexte d’un prix moins cher. Renseignez-vous toujours auprès de votre assurance santé car elle dispose d’une base de données d’auto-prothésistes certifiés. L’assurance a certainement passé des accords avec eux pour la modération des tarifs. Donc soyez sans crainte, vous bénéficierez toujours d’un meilleur remboursement même si vous consultez son réseau d’auto-prothésistes.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: