Lombalgie aigüe, Lumbago : Quelles sont les causes? Quelles solutions?

 

Qu’il soit passagère ou chronique, la lombalgie aigüe, ou communément appelée tour de rein, est la forme de mal de dos le plus fréquent chez l’adulte de plus de 30 ans. La lombalgie aigüe, qui est passagère, survient le plus souvent lors d’un mouvement mal calculé du quotidien. Elle se manifeste par une douleur violente et soudaine dans le bas du dos.

Afin de mieux la cerner, nous allons voir plus en détails les causes de ce mal de dos. Ce qui va permettre ensuite de prendre les précautions nécessaires pour le prévenir et dans le cas échéant trouver les solutions et traitements adéquats.




Qu’est-ce qu’un lumbago ou lombalgie aigü ?

Bien que l’on appelle le lumbago tour de rein, ce mal de dos, le plus souvent bénin, n’affecte en aucun cas les reins. Il s’agit d’un traumatisme passager situé au niveau des lombaires, autrement dit dans le bas du dos. Une douleur qui empêche la personne atteinte de lumbago d’effectuer des mouvements pendant un certain laps de temps. Au maximum, la lombalgie aigüe ne dépasse pas quatre semaines.

La douleur liée au lumbago affecte la région lombaire. Cependant, il se peut que la douleur se propage sur la partie haute des fesses et affecte même les cuisses. Dans certain cas, la douleur arrive même jusqu’au genou. C’est à ce moment-là que l’on parle de lombosciatalgie dans la mesure où la douleur est équivalente à celle que l’on ressent en cas de sciatique.

[cta id=”300″ vid=”0″]

On reconnait deux types de lombalgies qui sont la lombalgie aigüe et la lombalgie chronique. La lombalgie aigüe est souvent passagère. Elle ne dure que quelques jours, selon le traitement que l’on suit. Quant à la lombalgie chronique, elle est plus persistante et assez difficile à traiter.



Quelle sont les causes de la lombalgie aigüe ?

Tout d’abord, il faut savoir que la lombalgie aigüe affecte les disques qui se situent entre les vertèbres. Ces disques intervertébraux cartilagineux s’entassent et compriment ainsi un nerf. Cela provoque déjà une réaction assez douloureuse. Les muscles se contractent ensuite ce qui entraine un blocage douloureux des lombaires.

La lombalgie aigüe est souvent due à un faux mouvement. Elle peut survenir lorsque l’on soulève une charge assez lourde dans une position inappropriée. On entend par là, une position courbée du dos lorsqu’on soulève l’objet en question.

Elle est aussi due à un mouvement brusque au niveau de la partie basse du dos. Autrement dit, lorsqu’une geste est réalisée soudainement dans une mauvaise posture.

Les personnes qui sont les plus susceptibles d’être touchées par la lombalgie aigüe sont les personnes sédentaires, en surpoids. En effet, à cause de cet excès de poids, les disques intervertébraux s’entassent plus facilement.

Une mauvaise condition de travail est également une des causes de la lombalgie aigüe. Une personne travaillant dans une position assise prolongée ou faisant un mouvement répétitif est atteinte facilement par la lombalgie.

Des activités physiques soutenues et intenses provoquent aussi la lombalgie aigüe, comme pour les cas des sportifs.

A part cela, le stress, l’âge et la grossesse sont également parmi les facteurs déclenchant ce mal de dos.

En ce qui concerne le stress, il provoque la contraction des muscles du dos. Cela entraine ainsi une pression au niveau de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux.

Concernant l’âge, ce facteur est surtout lié à l’hydratation. En effet, avec l’âge, les disques intervertébraux se dessèchent plus facilement.

La grossesse quant à elle provoque une importante courbure du dos.




Les précautions : Comment prévenir la lombalgie aigüe ?

Afin d’éviter la lombalgie quelques précautions doivent être prises.

Pour les personnes qui font un métier nécessitant une position assise prolongée, il faut penser à se lever de temps en temps et si besoin faire de léger étirement. Cela vaut pour ceux qui sont fréquemment en voiture, train ou avion.

Par ailleurs, lorsque vous soulevez des objets lourds, il est totalement déconseillé de courber le dos c’est-à dire de se pencher pour saisir l’objet. Il est impératif de plier les genoux et de les positionner de part et d’autre de l’objet. Au moment de vous lever, vous faites travailler les muscles des cuisses et non du dos. En n’oubliant pas en même temps de garder le dos bien droit.

En plus de cela, vous devez effectuer des activités physiques régulières. L’idée est de faire travailler les muscles pour que le corps soit habitué à des mouvements même brusques. Des exercices à réaliser en fonction de votre capacité physique ainsi que de votre âge. Si vous êtes en surpoids, une activité physique en plus d’une bonne hygiène alimentaire est recommandée. D’autre part, que ce soit pour la lombalgie aigüe que pour la santé en général, il est important de s’hydrater régulièrement.

Les solutions : Comment soulager la lombalgie aigüe ?

Découvrez la méthode séculaire pour vous débarrassez définitivement de vos problèmes de dos :

En savoir plus sur le site officiel

 

Si la lombalgie aigüe est déjà constatée, il existe un bon nombre de traitements qui permet de soulager la douleur. Les traitements à suivre sont en fonction de la gravité du mal de dos et de l’intensité de la douleur.

Tout d’abord, la solution la plus efficace et la plus rapide est de chauffer immédiatement la partie atteinte dans la mesure où les muscles sont plus détendus une fois chauffé. Pour cela, vous pouvez placer une bouillote ou une serviette chaude sur la zone douloureuse. Une solution qui vous permettra également de vous détendre et en même temps de soulager la douleur est de prendre une bonne douche chaude.

Outre le fait d’utiliser la chaleur pour soulager le lumbago, il faut aussi se reposer. Toutefois, il faut faire attention à ne pas rester alité plus de deux jours même si la douleur est d’une grande intensité. En effet, le fait de rester trop longtemps au lit ankylose les muscles. Cela retarde considérablement la guérison et peut même provoquer une lombalgie chronique. Il est alors recommander de continuer à bouger et de continuer à réaliser quelques exercices. L’idée est de faire des mouvements modérés qui permettront de détendre les muscles.

A part cela, vous pouvez aussi utiliser des matériels spécifiques pour soulager la douleur. Ces matériels sont disponibles dans les magasins spécialisés ou sur le net.

Vous avez par exemple la ceinture lombaire. Cette dernière est une ceinture qui recouvre tout le bas du dos. En règle générale, elle dispose d’une structure semi-rigide. Cette structure apporte non seulement un grand confort à son utilisateur, mais également elle permet de garder le dos bien droit. Il faut noter cependant qu’il existe des ceintures lombaires plus ou moins rigides. Le choix de la ceinture pour soulager une lombalgie aigüe se fera en fonction de l’intensité de la douleur et des indications du médecin. Dans le cas où la douleur est assez intense et que la personne à besoin de se reposer, une ceinture rigide est nécessaire. En effet, elle permet de réduire tant que possible les mouvements. Concernant, la ceinture lombaire ayant une structure souple, elle est idéale pour les personnes qui sont en activité. Elle permet de garder une bonne posture du dos même lorsqu’on soulève ou porte de lourde charge, ou encore lorsqu’on reste assis durant un long moment. Il faut savoir que la ceinture lombaire peut être utilisée même si l’on n’a pas de lombalgie. Dans ce cas de figure, la ceinture lombaire sera portée uniquement à titre préventif.

En notant qu’il est possible de trouver dans le commerce des ceintures lombaires pour femme enceinte ou encore des ceintures chauffantes.

 

L’utilisation d’huiles essentielles se présente aussi comme étant une solution efficace pour traiter le lumbago. Bon nombre d’huiles essentielles sont reconnues pour leur vertu antidouleur et anti-inflammatoire. Vous avez par exemple l’huile essentielle d’hélichryse italienne, l’huile essentielle de gaulthérie, le romarin à verbénone ou Rosmarinus officinalis et bien d’autres. Pour les utiliser, il suffit d’appliquer une ou deux gouttes sur la région sensible et de masser tout doucement par la suite.

Il existe aussi des solutions alternatives pour traiter la lombalgie aigüe. Vous pouvez consulter un médecin généraliste. Selon le cas, ce dernier peut vous prescrire des anti-inflammatoires ou des antalgiques tels que le paracétamol. Il s’agit d’un analgésique permettant de soulager efficacement la douleur. Si besoin est, le généraliste peut aussi vous prescrire des séances chez un kinésithérapeute ou chez un ostéopathe. Afin de soulager la douleur, leur but est surtout de faire travailler les muscles. Cela consiste à détendre et en même à renforcer les muscles du dos et de la ceinture abdominale.

Autres que le kinésithérapeute ou l’ostéopathe, vous avez également la possibilité de consulter d’autres spécialistes comme l’acupuncteur.

A part cela, il vous est également possible de faire recours à de l’homéopathie. L’homéopathie permet surtout de soulager les douleurs en se référant tout d’abord au mode d’apparition du lumbago. Selon qu’il s’agit d’une lombalgie soudaine, chronique, que la douleur se propage jusqu’aux jambes et bien d’autres symptômes qui doivent être traités cas par cas.

 

En résumé, la lombalgie aigüe peut être facilement évitée et soulagée. Il suffit tout simplement de faire attention aux gestes du quotidien qu’on effectue, que l’on croit le plus souvent anodin.

__________________________________________

Sur le même thème: